Les Roses de Somerset de Leila Meacham

Pour commencer je tiens à préciser que ce roman a été une véritable surprise et une très belle découverte. Je tiens donc à remercier les éditions Charleston qui m’ont permis de lire ce roman en étant sélectionnée comme lectrice 2013.

Mary Toliver, à la mort de son père en 1916, se voit hériter du domaine familial de Somerset. Elle n’a que seize ans mais se sent déjà l’âme d’une Toliver : la terre passe avant toute chose quitte à se sacrifier soi-même et à vivre malheureuse. C’est comme ceci que débute cette belle saga familiale sur fond de plantation de coton aux Etats-Unis.

Il s’agit d’un roman poignant et pleins d’émotions à propos des liens, de l’attachement (l’amour, l’amitié, la terre, la famille, la lignée) et des sacrifices. Les personnages sont très fouillés et plus vrais que nature. Ils nous ressemblent avec leurs faiblesses et leurs obsessions. Mary Toliver, a un tempérament de feu et en devient très attachante. Ses quelques défauts la rendent réelle et humaine. Ceci nous permet, à nous lectrices, de s’identifier à elle. Le couple Mary/Percy m’a beaucoup touché pour ne pas dire ému. J’ai beaucoup aimé la sensualité qui se dégage de ce roman dans certains passages : les gestes tendres, les nuits d’amour, les attentions et les petites phrases qui en disent long. C’est une très bonne façon de donner un peu de légèreté au roman. J’ai un peu moins accroché sur la dernière partie qui concerne un autre protagoniste tellement j’ai été happée par l’histoire de Mary et Percy. A part ce petit détail, ce livre est parfait!

Pour ce qui est de la forme, j’ai beaucoup apprécié les chapitres courts. Le rythme ne s’interrompt jamais. Il n’y a aucune longueur inutile dans l’histoire. J’ai souvent ressenti une difficulté à lâcher ce roman. On souhaite sans arrêt connaitre la suite et retrouver nos personnages surtout Percy et Mary, je dois l’avouer. Quel couple et quel destin pour eux et pour leurs descendants! J’ai aimé cette couverture classique mais rehaussée de rouge et avec des jeux de textures très sympas. J’apprécie également le fait qu’elle soit totalement en lien avec l’histoire.

Le côté historique m’a intéressé. On découvre les changements dans la société américaine des années 20 jusqu’à la fin du XXe siècle. Et bien sur, la seconde guerre mondiale a une place importante avec ses ravages et les bouleversements qu’elle a provoqué.

Un roman passionnant, émouvant et prenant en même temps. Merci encore les éditions Charleston pour cette première publication.

SORTIE LE 18 JANVIER 2013

Fanny

Publicités

12 réflexions sur “Les Roses de Somerset de Leila Meacham

  1. Pingback: Les roses de Somerset, Leila Meacham | Passion Lectures

  2. Pingback: Ça ne va pas arranger ma PAL # 15 | des livres, des livres !

  3. Pingback: Lectrice Charleston 2013 : le bilan | Netherfield Park

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s