Films vus en mars par Kheira (2)

NoNo de Pablo Larrain: Ce film mérite le coup d’oeil rien que pour son sujet. Il décrit la campagne du référendum de 1988 qui a entraîné le départ du pouvoir d’Augusto Pinochet. Ce référendum que tout le monde imaginait gagné d’avance a été organisé uniquement pour conserver la bienveillance de la communauté internationale. Le film est réalisé un peu à la manière d’un documentaire, on a réellement l’impression de suivre René le personnage  qui est en fait un mixe de plusieurs publicitaires ayant travaillé au service du No. Durant les scènes de travail on peut voir que cette l’équipe mise sur des slogans prônant la joie de vivre, promettant un avenir meilleur, coloré, acidulé. Il y a un certain conflit de générations car certains opposants de longue date au régime souhaitent davantage de dénonciations de crimes (disparitions, enlèvements…).  Les tentatives d’intimidations ponctuent également le film jusqu’à la victoire finale du No.

Les amants passagersLes amants passagers de Pedro Almodovar: J’attendais impatiemment ce nouvel Almodovar un de mes réalisateurs préférés! Je n’ai pas été déçue:il est très drôle. Cela m’a fait plaisir de retrouver Javier Camara dans un rôle attachant cette fois ci contrairement à l’effrayant Benigno de Parle avec elle. Le huis-clos dans l’avion est très bien mené. Les quelques scènes en dehors de l’avion captivent moins. On y retrouve des thèmes récurrents d’Almodovar comme l’amour et le bonheur dans le couple quelques soient les orientations sexuelles, le mensonge… Quelques scènes sont quasiment similaires à celles de ses précédents films, on voit par par exemple une femme abandonnée jetant les affaires de son ex par la fenêtre comme dans Etreintes brisée. Le film est également riche en  éléments de la vie du réalisateur, ainsi l’avion tourne en rond au dessus Tolède en Castille-La Manche sa région d’origine. Je pense retourner  voir ce film tant il m’a plu!

Jack le chasseur de géantsJack le chasseur de géant en 3D de Brian Singer: Le film qui n’est pas désagréable à regarder. On trouve quelques grands acteurs dans des seconds rôles (Ewan Mcgregor, Ian Mcshane) autour du  jeune Nicolas Hoult qui semble à la mode (également à l’affiche Warm Bodies). Les méchants sont caricaturaux par exemple Roderick le méchant conseiller du roi! La 3D est malheureusement ici moins bien exploitée que dans Le magicien d’Oz dont je parlais dans un précédent article! Aussitôt vu aussitôt oublié.

Le premier hommeLe premier homme de Gianni Amelio:

Il s’agit d’une adaptation très sage et très fidèle du roman autobiographique d’Albert Camus. Les acteurs sont bons notamment Jacques Gamblin et Denis Podalydès. Le film mérite d’être vu car il illustre la situation complexe dans laquelle se trouve Albert Camus vis à vis de la guerre d’indépendance algérienne.

Et vous qu’êtes-vous allés voir dernièrement? Que comptez-vous aller voir cette semaine?

Kheira

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s