Le Singe de Hartlepool de Jérémie Moreau et Wilfrid Lupano

    

Début du XIXe siècle durant les campagnes napoléoniennes, un navire français échoue sur les cotes anglaises en tentant d’attaquer le pays. Un survivant est retrouvé sur la plage d’Hartlepool. Il s’agit du singe mascotte du navire français. Les anglais le découvre. C’est comme ceci que débute l’histoire et que nous suivons les déboires de cet animal qui n’a pas choisi son camps.

Aveuglé par leur haine, les habitants d’Hartlepool ne s’aperçoivent même pas qu’il s’agit d’un singe. Pour eux, c’est simplement un français mangeur de grenouilles et d’escargots et vont lui faire subir les pires atrocités. Les français ne sont pas en reste puisque lorsque leur navire est encore à flot, les quolibets ne manquent pas! Cette bande dessinée raconte donc l’histoire du sentiment nationaliste à l’extrême qui mène à cette haine absurde entre anglais et français. Le pire c’est que les enfants reproduisent ce que les adultes font par le jeu certes mais ce n’est pas anodin. Il existe tout de même certains personnages clairvoyants et qui relève le niveau d’intelligence des autres protagonistes.

Les dessins sont parfois assez brutaux et crus. Cette bande dessinée est tantôt cruelle tantôt drôle par l’ironie, l’absurdité des agissements et à la physionomie caricaturale de tous ces personnages et par des dialogues percutants.

Il y a beaucoup de leçons à relever de cette bande dessinée. Elle est instructive par son sujet (il s’agit en fait d’une légende locale à Hartlepool) mais elle dénonce aussi. Les auteurs ne nous épargnent aucune atrocité pour nous montrer jusqu’où le genre humain est près à aller par nationalisme ou/et racisme. Ils mettent en avant et dénoncent l’ignorance, l’intolérance et la bêtise humaine. Ceci ne fait qu’accentuer le fait qu’en deux siècles rien n’a vraiment changé… Pour faire bref : une BD marquante et réussie!

Merci à ma copinaute Céline qui m’a donné envie de la lire. Sa chronique est par là :

Fanny

Publicités

5 réflexions sur “Le Singe de Hartlepool de Jérémie Moreau et Wilfrid Lupano

  1. Je l’avais repéré aussi chez Céline 🙂 je ne suis pas bd et l’époque napoléonienne n’est pas ma tasse de thé mais si j’ai l’occasion de le lire, je le lirais c’est certain !

    • Je suis ravie de te donner à mon tour envie de la lire. Je pense qu’elle vaut le détour pour les dessins, les dialogues, le sujet et les messages apportés.
      Bonne soirée et bonnes lectures pour cette fin de semaine. 😉

  2. Pingback: Bilan de mes lectures ~AVRIL 2013~ | Netherfield Park

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s