Le mystère Sherlock de J.M Erre

Le mystère Sherlock

 

Résumé: Meiringen, Suisse. Les pompiers dégagent l’accès à l’hôtel Baker Street, coupé du monde pendant trois jours à cause d’une avalanche, et découvrent un véritable tombeau. Alignés dans la chambre froide reposent les cadavres de dix universitaires qui participaient à un colloque sur Sherlock Holmes. Le meilleur d’entre eux devait être nommé titulaire de la toute première chaire d’holmésologie de la Sorbonne. Le genre de poste pour lequel on serait prêt à tuer…

Un moment de franche rigolade

J’ai dévoré ce roman que j’ai découvert grâce à l’excellent blog Les livres de George! Il faut dire que l’enquête est menée avec un humour assez rare si bien qu’au début je pensais qu’il s’agissait d’une traduction! Mais non, il s’agit bien d’un roman français. Il bénéficie d’une  écriture très ludique qui sert cet humour. Les zeugmas sont très fréquents ( ils pourraient peut être agacer certains lecteurs), moi j’ai adoré! Il y a différentes formes de narration: des carnets, des lettres, des extraits d’un « Sherlock Holmes pour les nuls » ce qui relance sans cesse la lecture et apporte un point de vue différent. Ainsi aucun personnage n’est épargné par les sarcasmes des autres. Les universitaires ambitieux et obstinés dans leurs théories sont tous caricaturaux mais hilarants.

Un hommage à la littérature

S’il donne envie de (re)découvrir l’oeuvre d’Arthur Conan Doyle, le roman est une parodie et un hommage à la fiction en général. Les enquêtes policières sont finalement un jeu et on ressent bien ce côté ludique à la lecture du roman. Le lecteur peut s’amuser à deviner qui est le meurtrier, mais a-t-il réellement tous les éléments de réponse? J’ai donc adoré cette lecture idéale pour l’été. Cela me donne envie de découvrir les autres romans de J.M Erre comme Prenez soin du chien ou Série Z qui semblent très comiques aussi!

Kheira

Publicités

11 réflexions sur “Le mystère Sherlock de J.M Erre

  1. Là, j’ai failli faire pipi dans ma culotte tellement je riais ! Je n’en pouvais plus. Ok, j’ai le rire facile, mais j’ai adoré cette satyre, ce fait de se moquer des holmésiens (de moi !) et de forcer le trait du burlesque sans que cela ne devienne lourd.

  2. Ca fait un moment qu’il me fait envie et, je n’ai aucune excuse pour ne pas le lire, il vient tout juste de sortir en poche !

  3. Pingback: Top 5 Livres & cinéma | Kheira's Upper Assembly Room

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s