Crépuscule irlandais de Edna O’Brien

Crépuscule irlandais

Résumé: Dans un hôpital de Dublin, la vieille Dilly s’étiole. Elle attend une visite, celle de sa fille Eleonora, brillante romancière qui a très tôt fui l’Irlande pour mener une vie libre et tumultueuse, comme elle-même en rêvait autrefois. Il faudra la douleur du deuil pour qu’Eleonora découvre enfin le vrai visage de sa mère et le lien indéfectible qui ne cessera jamais de les unir…

Ce roman a une structure très hétérogène. En effet, on découvre au début Dilly âgée et hospitalisée. Puis s’enchaîne le récit de son expérience aux États-Unis alors qu’elle était très jeune. L’auteure poursuit de façon trop abrupte sur la vie conjugale d’Eleanora fille de Dilly. Dilly découvre ensuite un journal tenu par sa fille. Puis suivent des lettres de Dilly adressées à Eleanora mais jamais envoyées. Cette structure très originale permet ainsi de connaître les sentiments de la mère et de fille à différentes périodes de leur vie. Cependant, elle laisse de nombreux « blancs » et le manque de transition entre chaque partie peut être désagréable.

Une forte inspiration autobiographique

Il s’agit tout d’abord d’une relation mère-fille avec ses incompréhensions, ses regrets, ses non-dits…etc.  Mais avec  aussi beaucoup d’amour! Le roman évoque également un changement de milieu social pour Eleanora qui devient écrivaine londonienne alors qu’elle est issue d’une famille  d’éleveurs en l’Irlande. Il y a sans doute une forte dimension autobiographique, Edna O’Brien dédie d’ailleurs le roman « à (s)a mère et (s)on pays natal ». Cela rappelle un peu les écrits d’Annie Ernaux qui évoque elle aussi ses parents et la fracture sociale et culturelle qu’il peut y avoir avec leur fille lettrée et devenue parisienne. Le livre évoque aussi l’engagement politique du fils de Dilly et frère d’Eleanora.

Un style assez déroutant

L’auteur s’adapte à la manière de parler de la famille d’Eleanora ainsi n’y a pas toujours les pronoms ni les négations par exemple « C’est pas trop demandé à ct’ heure de ma vie ». En outre, certains passages notamment dans le journal d’Eleanora sont constitués de listes, de groupes de mots ou d’idées qu’elle aurait souhaité partager avec sa mère. Ce genre de passages peut déconcerter. Ce roman est donc très intéressant pour la relation mère-fille, l’accès aux émotions des deux femmes. Mais ses changements de formes sans transition et son style assez particulier peuvent surprendre!

J’espère poursuivre les découvertes irlandaises avec si possible un arrière plan politique. Que me conseillez-vous?

Kheira

Publicités

4 réflexions sur “Crépuscule irlandais de Edna O’Brien

  1. J’aime beaucoup l’Irlande, et j’aimerai vraiment découvrir un peu plus leur littérature ! Avec un versant politique il y a The Dubliners de James Joyce. Je ne l’ai jamais lu mais apparemment c’est un classique du genre : irlandais et politique ^^ Je note celui ci en tout cas =)

  2. Je suis très curieuse de la littérature irlandaise. J’ai « Septs hivers à Dublin » d’Elizabeth Bowen et « Best Love Rosie »de Nuala O’Faolain dans ma PAL. Mon challenge sur le Commonwealth va me servir pour piocher dedans ! Je ne connais pas bien les romans irlandais à charge politique, je connais surtout les films de Ken Loach sur le sujet. J’ai trouvé ça sur Wiki, ça pourrait t’inspirer :http://fr.wikipedia.org/wiki/%C5%92uvres_traitant_du_conflit_nord-irlandais#Litt.C3.A9rature

    J’aime les intrigues mère-fille donc « Crépuscule irlandais » pourrait me plaire ! Je le note. 🙂

  3. Là, je ne sais pas répondre à ta question, j’avais bien pensé à « L’homme du lac » d’Arnaldur Indridason qui avait un fond politique avant de me rappeler que tu demandais de « l’Irlandais » et pas de « L’Islandais »…

    Pour le livre, bof, ce genre de roman me bottent moins. Et puis, ma PAL est tellement grande !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s