L’étrange disparition d’Esme Lennox de Maggie O’Farrell

L'étrange disparition d'Esme Lennox

Résumé: A Edimbourg, un asile ferme ses portes, laissant ses archives et quelques figures oubliées ressurgir à la surface du monde. Parmi ces anonymes se trouve Esme, internée depuis plus de soixante ans et oubliée des siens. Une situation intolérable pour Iris qui découvre avec effroi l’existence de cette grand-tante inconnue. Quelles obscures raisons ont pu plonger la jeune Esme, alors âgée de seize ans, dans les abysses de l’isolement ? Quelle souffrance se cache derrière ce visage rêveur, baigné du souvenir d’une enfance douloureuse ? De l’amitié naissante des deux femmes émergent des secrets inavouables ainsi qu’une interrogation commune : peut-on réellement échapper aux fantômes de son passé ?

J’ai eu envie de découvrir ce roman en lisant la chronique du blog Des livres, des livres.

Il est construit avec trois niveaux de récit: l’un concerne le présent et donc la rencontre entre Iris et Esme, un autre décrit le passé d’Esme et son internement. Un troisième niveau est composé des souvenirs embrouillés de Kitty. Kitty est la soeur d’Esme et la grand-mère d’Iris. Elle est atteinte de la maladie d’Alzheimer et vit dans une résidence spécialisée.

J’ai trouvé ce roman inégal. En effet, j’aurais aimé que la partie « présent » et la rencontre entre Iris et Esme soit plus développée. La vie privée d’Iris est assez compliquée: elle a une relation avec un homme marié et entretient des liens ambiguë avec Alex (ils n’ont en fait pas de liens de sang c’est le fils d’un ancien compagnon de sa mère). Cela aurait donc mérité bien plus d’approfondissement. La partie qui décrit le passé d’Esme est constituée de description de son enfance et adolescence. Elle traite du déracinement de sa famille qui quitte l’Inde pour l’Écosse. Esme a du mal à se fondre dans le moule des jeunes filles modèles de son époque. Cette partie comporte des passages particulièrement durs et bien écrits comme la description de son internement et d’un autre évènement que je ne peux pas vous dévoiler. Enfin, la partie composée des souvenirs de Kitty est habile, elle permet de découvrir petit à petit le passé d’Esme et les secrets de cette famille. La fin en revanche est ratée selon moi, elle aurait pu être beaucoup plus forte et réussie.

C’est donc un roman qui comporte certains passages très forts mais d’autres qui laissent un peu sur notre faim. Je le conseille tout de même à ceux qui aiment les destins de femmes qui refusent les conventions ainsi que les histoires de secrets de famille.

Kheira

Publicités

8 réflexions sur “L’étrange disparition d’Esme Lennox de Maggie O’Farrell

  1. j’avais eu un coup de coeur, j’ai beaucoup aimé le personnage d’Esme qui m’a touchée et j’ai trouvée pour ma part la fin réussie, comme quoi on est toutes différentes, nos ressentis le sont aussi, tant mieux !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s