Meurtres à Cardington Crescent de Anne Perry

Un buste de femme est retrouvé dans un cimetière empaqueté dans du papier ficelé. Peu de temps après, Georges, le mari d’Emily (la sœur de Charlotte), est retrouvé sans vie dans son lit. Thomas Pitt se penche sur ces deux crimes. Et si ces deux affaires avaient finalement un lien?

J’aime toujours autant la façon dont Anne Perry nous dépeint la société victorienne avec ces extrêmes de richesse et de pauvreté. Elle sait aussi parfaitement nous montrer les vices profonds et les défauts des personnages appartenant à l’aristocratie. Elle nous donne toujours à voir un pan de l’histoire sociale du XIXe siècle. Ici nous nous plaçons du côté des femmes ayant des enfants hors mariage ou ne pouvant les élever. Il s’agit là d’une facette très intéressante mais aussi terrible. Avec cette série et au fil des tomes j’ai toujours l’impression d’apprendre des choses intéressantes sur ce siècle qui me passionne tant.

Dans cet opus, Emily (la sœur de Charlotte) se trouve dans la tourmente. Charlotte se démène pour elle. Le récit se déroule principalement dans un huis clos à l’intérieur d’une maison bourgeoise. Secrets de famille, ambiance pesante, faux semblant et doutes sont présents. Chaque personne résidant dans cette demeure est susceptible d’être coupable. Jusqu’au bout le doute est permis. Anne Perry sait maintenir le suspens jusqu’aux dernières pages. Elle possède une écriture vraiment agréable. Ses romans se lisent vraiment tout seuls.

Comme vous l’aurez compris cette 8e enquête de Thomas et Charlotte Pitt a été à la hauteur de mes espérances. La capacité de renouvellement de Anne Perry m’étonne et m’impressionne toujours autant. Vivement le prochain!

Lu en lecture commune avec BiancaClaire, Sybille et Céline.

Lu dans le cadre du challenge XIXe siècle et du challenge Quelques heures avec Anne Perry.

    

 

Fanny

Publicités

15 réflexions sur “Meurtres à Cardington Crescent de Anne Perry

  1. La couverture, je la connaissais, mais le début avec le paquet cadeau, je ne me souvenais plus. Par contre, la mort du mari de’Emily, ça, je m’en souviens bien ! Cela fait longtemps que je l’ai lu et je ne me souviens plus de tout… 😉

  2. J’ai également passé un très bon moment avec ce tome ! J’ai aimé découvrir un peu plus Emily, même si la pauvre est bien malmenée dans cet opus. J’ai hâte de découvrir la suite des enquêtes de Charlotte et Thomas.

  3. Très bon bon billet Fanny, comme toi j’ai aimé ce nouvel opus que j’ai trouvé très intéressant. Ce thème des enfants et des nourrices est une facette terrible du 19e mais aussi des siècles précédents.

  4. Pingback: Bilan de mes lectures ~SEPTEMBRE 2013~ | Netherfield Park

  5. Pingback: Meurtres à Cardington Crescent | des livres, des livres !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s