Silence à Hanover Close de Anne Perry

Me voici de retour pour vous donner mon avis sur ce neuvième tome des aventures de Charlotte et Thomas Pitt. Nous ne chômons pas avec mes chères collègues de lecture commune. Ce titre est à mon sens particulier car je l’ai trouvé génial du début à la fin.

Trois ans après la mystérieuse mort d’un jeune aristocrate dans un cambriolage louche, Thomas Pitt est appelé par le ministère des affaires étrangères afin de rouvrir ce dossier. Rien ne lui sera épargné : fausses pistes, mensonges et coups bas. Heureusement les fidèles Charlotte, Emily et Jack sont sur le coup pour le sortir de la panade.

Pour commencer, Anne Perry a mis au point une intrigue vraiment originale qui ne nous laisse pas respirer une seule seconde. Le lecteur est souvent porté sur la mauvaise voix qui permet de nombreux revirements de situation. Je n’ai pas vu venir la fin. Jusqu’au bout je me suis posée des questions et j’ai tenté en vain de débusquer le fin mot de l’histoire.

Les romans de Anne Perry se lisent très facilement. Ce sont de véritables page-turner. Nous évoluons dans différentes sphères du Londres victorien : entre quartiers chics et bas-fonds. Certains personnages sont vraiment des têtes-à-claque… On rabattrait bien leur caquet ! L’auteure n’épargne rien à ses héros car si dans le tome précédant c’est Emily qui s’est trouvée dans la tourmente ici c’est Thomas Pitt.

Anne Perry introduit souvent différents aspects de la vie à l’époque victorienne dans ces romans. Ici, grâce à Emily, nous découvrons les coulisses d’une grande maison en s’introduisant dans ce qu’on appelle downstairs où travaillent les domestiques régi par des codes stricts. C’est une facette encore une fois très intéressante surtout que dans les autres tomes ces personnes sont présentes mais restent transparentes.

Pour ma part, il s’agit d’un opus vraiment bien ficelé, haletant, original et intéressant.  Comme à son habitude l’auteure a su m’étonner et me surprendre. Rendez-vous le mois prochain pour le dixième volet de ces enquêtes victoriennes : L’Égorgeur de Westminster Bridge.

Lu en lecture commune avec BiancaClaire, Sybille et Céline.

Lu dans le cadre du challenge XIXe siècle et du challenge Quelques heures avec Anne Perry.

    

Fanny

Publicités

15 réflexions sur “Silence à Hanover Close de Anne Perry

  1. Oh oui, un très bon tome encore une fois ! Comme toi, je l’ai trouvé passionnant ! J’ai également beaucoup apprécié découvrir un peu le monde des domestiques, qui à mon sens, n’était pas assez développé dans les précédents tomes.

  2. C’est mon tome préféré jusque ici ! J’ai adoré les divers rebondissements de l’intrigue, le rôle d’Emily qui permet de découvrir le monde des domestiques… Le dénouement m’a surprise ! Bref, vivement le mois prochain 😀

  3. Pingback: Le challenge Anne Perry | Thé, lectures et macarons

  4. Pingback: Silence à Hanover Close | des livres, des livres !

  5. Contente que tu ai aimé, nous avons d’ailleurs toutes beaucoup aimé ce volume, c’est mon préféré jusqu’à présent, je m’étais un peu doutée du dénouement mais j’étais loin d’en être sûre, une enquête bien ficelée en effet

  6. Il s’agit de mon tome préféré. J’espère que le prochain sera à la hauteur!
    Comme tu t’en doutais, j’ai beaucoup aimé la description du monde downstairs par les yeux d’emily.
    Et quel final surprenant (sans doute un peu trop resserré. Tout se précipite un peu)!
    Biz

  7. Pingback: L’égorgeur de Westminster Bridge de Anne Perry | Netherfield Park

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s