Cheerful Weather for the Wedding (2012)

Ce film est une adaptation du livre de Julia Strachey Drôle de temps pour un mariage. Le casting réunit entre autres Felicity Jones (Cemetery Junction, Northanger Abbey), Elizabeth McGovern (Downton Abbey) et Luke Treadaway.

L’histoire se déroule sur une unique journée de 1932 : celle du mariage de Dolly. Seulement tout ne se passe pas comme prévu. Dolly reste enfermer dans sa chambre feignant de ne pas être encore prête. Cependant, elle est en pleine réflexion à propos de son mariage. A-t-elle fait le bon choix de se marier avec un autre homme que celui avec qui elle a vécu une belle histoire d’amour le temps d’un été? Toute sa famille l’attend au rez-de-chaussée ainsi que son ex-amant qui souhaite la reconquérir persuadé que Dolly a encore des sentiments pour lui.

J’ai trouvé ce film très beau. Une histoire d’amour comme on les aime. A la fin du film, j’ai comme ressenti un goût d’inachevé. Au final, l’été que Dolly et Joseph ont partagé ensemble a-t-il de la valeur? Tout aurait pu être différent si seulement les circonstances l’avaient voulu. Une pointe d’amertume et un goût doux-amer se glissent. Ce sentiment est appuyé par les nombreux flashbacks qui ponctuent le récit. La nostalgie de ce fameux été est omniprésente.

Felicity Jones est sur le point de devenir une de mes actrices favorites. Quel jeu elle a dans ce film! Magnifique. Les costumes sont superbes. Un ambiance particulière avec un humour so british.

Je ne dirais rien de plus de peur de vous gâcher le plaisir. Je ne peux que vous le recommander pour accompagner vos froids dimanches après-midis.

   

    

    

    

Fanny

Publicités

Cemetery Junction (2010)

Affiche du film

« Trois jeunes hommes, vivant dans le petit village de Cemetery Junction, arrivent à un tournant de leur vie où ils doivent prendre de nombreuses décisions… » (source : allocine.fr)

1973, Cemetary Junction est une bourgade anglaise où vivent trois garçons (Freddie, Paul et Bruce) en quête de changement. Les personnages représentent trois états d’esprit différents : le rebelle (Bruce), « l’attardé » (Paul surnommé Snork) et celui qui souhaite s’en sortir (Freddie).
Ce qui frappe tout au long de ce film est l’envie de ne pas reproduire le schéma des parents et de gravir les échelons.

Plusieurs thèmes sont abordés et notamment le passage de l’adolescence à l’âge adulte. Les trois personnages finissent par prendre leur vie en main et prennent trois destinations différentes grâce à leur ouverture d’esprit, leur curiosité et à l’amour. La jeunesse des années 70 a encore l’espoir d’un avenir meilleur malgré les crises successives dû à l’augmentation du prix du pétrole. A la fin, une prise de conscience se fait, travailler comme assureur et avoir un attaché-case en cuir n’est pas forcément une réussite en soi. Le quai de gare est d’ailleurs omniprésent tout au long du récit. Il symbolise la fuite ,un futur départ ou tout simplement l’avenir. D’ailleurs pour poursuivre sur cette idée, le titre du film est éloquent. Si on souhaite le traduire cela donne cemetery = cimetière et junction = carrefour.

Le personnage principal en la personne de Freddie est très clairvoyant sur son temps et le monde dans lequel il vit. Par exemple, c’est à travers son regard que l’on découvre qu’à cette période, l’émancipation ainsi que la considération des femmes sont loin d’être acquises.

Évidemment, les pattes d’éléphants et les vestes en cuir sont de rigueur. La B.O. est digne de Good Morning England.

Félicity Jones reste fidèle à elle même. Elle garde son incroyable fraicheur.  C’est une très bonne actrice promise à un brillant avenir. Pour ce qui est de son actualité, on attend avec impatience Cheerful Weather for the Wedding dont le DVD devrait sortir le 14 janvier 2013.

Un très bon film à l’humour et l’ambiance so british!

Fanny