Le signe des 4 de Arthur Conan Doyle

Résumé de l’éditeur : « Chaque année, la jeune Mary Morstan, dont le père, officier dans l’armée des Indes, a disparu depuis longtemps, reçoit par la poste une perle. Le jour où une lettre lui fixe un mystérieux rendez-vous, elle demande au célèbre Sherlock Holmes de l’accompagner…
Cependant que le bon Dr Watson est conquis par le charme de la jeune fille, nous nous enfonçons dans une des plus ténébreuses énigmes qui aient été offertes à la sagacité du détective. L’Inde des maharajahs, le fort d’Agra cerné par les Cipayes révoltés, le bagne des îles Andaman sont le décor de l’extraordinaire aventure que Holmes va reconstituer, et qui trouvera sa conclusion dans les brouillards de la Tamise… 
»

Dans cet opus, nous apprenons à mieux connaitre nos deux compères. Le docteur Watson est un personnage vraiment attachant et intéressant. Son petit côté fleur bleue et aventurier m’a donné le sourire. Avec Sherlock Holmes comme colocataire nous ne sommes jamais à l’abri de partir enquêter de jour comme de nuit. Ce dernier est aussi un personnage particulier puisqu’il fait preuve à la fois d’une grande intelligence mai aussi d’une bonne dose de dérision.

Nous avons sous les yeux une histoire de vengeance. L’intrigue policière en elle-même est bien ficelée mais j’avoue que mon attention s’est plus portée sur la panoplie de personnages que nous présente l’auteur. Arthur Conan Doyle fait toujours preuve d’une discipline d’écriture et d’une construction de son récit assez semblable à Une étude en rouge. Nous retrouvons une ambiance assez sombre, brumeuse et confinée avec un brin d’exotisme puisque la base de l’intrigue se trouve dans les Indes.

Arthur Conan Doyle a une bonne maîtrise du format « nouvelle ». Il sait mettre en place son intrigue et dénouer tous les tenants et les aboutissants de l’enquête en très peu de page. C’est intelligent, drôle et bien pensé.

J’ai passé un très bon moment avec cette seconde enquête. J’ai hâte de me plonger dans Le chien des Baskerville. J’en lis beaucoup de bien et les critiques me donnent l’eau à la bouche. Vivement le mois prochain !

Lu dans le cadre de la lecture commune Oh, Sherlock you are merveilleux ! avec Nahe, Syl, Claire, Caro et Shelbylee.

Lu dans le cadre du challenge XIXe siècle.

Fanny

Publicités

14 réflexions sur “Le signe des 4 de Arthur Conan Doyle

  1. La capacité de Holmes a établir presque immédiatement qui est le coupable et à quoi il ressemble est assez stupéfiante ! Et le duo formé avec Watson marche vraiment bien, c’est à peine leur seconde aventure et ils ont déjà un air de vieux couple 🙂 Un couple qui fonctionne bien mieux que celui de Watson et Mary à mon avis – mais j’aime pas Mary, lol !

  2. Fanny, j’ai à peine lu ta chronique. J’y reviendrai la semaine prochaine, pour prendre lien et tout et tout… J’ai seulement vu ta conclusion. Oui, une enquête super aussi !
    Pour la suite, il va falloir que tu lises « Les aventures de Sherlock Holmes », un recueil de nouvelles. Nous lirions seulement les premières. Il va falloir demander à Caro ce qu’elle en pense. Je te le redirai.
    Bisou, bon week-end… et à lundi.

  3. Leur seconde enquête, écrite 7 ans après la première et la blessure de Watson qui change de place 🙄

    On dirait que Doyle n’était pas à son aise avec les personnages féminins, dommage, Mary méritait mieux que ça et ensuite, on la reverra une fois, appelant son mari « James » à la place de « John » et après le retour de Holmes, terminé, disparue !

    Une belle chronique qui me donnerait envie de les découvrir, mais c’est déjà fait !

      • 7 ans entre les deux, il ne pensait pas écrire une nouvelle policière, lui ne voulant que des récits historique, mais le directeur de la revue Stoddard’s (avec des fautes !) avait demandé à Doyle et à Wilde d’écrire pour lui, demandant expressément à Doyle un Sherlock Holmes. (Wilde avait écrit son portrait de Dorian Grey).

        Doyle ne s’est sans doute pas relu, pestant contre ce qu’il devait faire, lui qui n’a jamais aimé Holmes.

        Et puis, il voulait faire tourner en bourrique les futurs holmésiens avec les incohérences !

  4. Pingback: Bilan de mes lectures ~OCTOBRE 2013~ / Lectures à venir ~NOVEMBRE 2013~ | Netherfield Park

  5. Je me souviens avoir lu Le chien des Baskerville quand j’étais jeune et je n’avais pas du tout aimé. Elle est très différente des autres enquêtes et plonge dans le fantastique. C’est celle qui m’a bloquée et qui a fait que je n’ai jamais lu Sherlock étant jeune. J’ai hâte de la lire aussi pour voir si mon opinion a changé.
    Comme toi, j’aime l’intelligence des nouvelles de Conan Doyle.
    J’ai suivi le conseil qui t’a été donné ci-dessus et j’ai bien accroché aux aventures de Dupin !

  6. Pingback: Les aventures de Sherlock Holmes #1 : Un scandale en Bohème, La ligue des rouquins, Une affaire d’identité, Le mystère du Val Boscombe de Arthur Conan Doyle | Netherfield Park

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s