L’encyclopédie du Hobbit de Damien Bador, Coralie Potot, Vivien Stocker, Dominique Vigot avec les illustrations de Xavier Sanchez et Sandrine Gestin

L’encyclopédie du Hobbit est un beau livre foisonnant d’informations. En effet, il est construit à la manière d’un véritable dictionnaire. Il est divisé en sept parties qui détaillent chacune des notions par ordre alphabétique. Vous comprendrez facilement qu’il ne s’agit pas forcément d’un livre à lire d’une traite mais il sert plutôt à piocher des informations par ci par là pour mettre de la lumière sur certains aspects dont on souhaite plus de détails et de précisions. Il plaira à tous les fans des romans de J.R.R. Tolkien mais aussi des adaptations.

La première de couverture est très bien travaillée. Certains éléments sont en rappel sur le dos et sur la quatrième de couverture. Le livre possède une belle épaisseur et pèse mine de rien son poids. Le format presque carré est original et agréable en main. Le papier et son effet vieilli apportent encore un peu plus de charmes à l’ensemble. Les illustrations sont utilisées avec parcimonie car il s’agit avant tout de mettre en avant le texte et les informations qui s’y trouvent. Les pages et les chapitres sont ornés de petits dessins dans les coins ou au-dessus des titres qui confèrent une esthétique particulière à l’ensemble. C’est très réussi et joli.

J’ai aimé la présence de la mention des sources des auteurs ainsi que la bibliographie grâce à laquelle ils ont pu écrire ce livre. Tout ceci donne vraiment du crédit et du sérieux à cet ouvrage. L’index très complet est vraiment pratique pour trouver l’information que l’on cherche. Le seul bémol à mon avis c’est le manque de sommaire dès les premières pages du livre.

Un très joli cadeau pour les fans mais aussi pour les amateurs qui voudraient en savoir plus sur Le Hobbit mais aussi sur le monde qu’a créé J.R.R. Tolkien en général. D’ailleurs, pendant ma lecture de Bilbo le Hobbit, je m’en suis régulièrement servie pour en savoir plus et notamment sur les personnages.

Merci aux éditions du Pré aux Clercs et à Lætitia pour l’envoi de ce roman.

Fanny

Publicités