La femme qui décida de passer une année au lit de Sue Townsend

Voici un article sur le second livre lu dans le cadre des lectrices Charleston 2013. Je l’ai lu il y a un mois déjà et je dois avouer que mon avis sera mitigé. Mais je tiens tout de même à remercier les éditions Charleston pour cette découverte.

Les jumeaux d’Eva quitte le nid familiale afin de commencer leur vie à l’université. La coupe est pleine pour cette mère de famille et épouse bien sous tous rapports. Elle décide sur un coup de tête qu’elle passera une année dans son lit. Comme je le disais mon avis va malheureusement être un peu mitigé. J’ai trouvé ce livre au final assez pessimiste. On a l’impression que pas mal de malheurs sont réunis : la femme trompée, un mari incompréhensif, des enfants hackers, asociaux et insociables, une ado dérangées après une enfance difficile… C’est dommage car l’humour que ce roman contient en est terni. Je n’ai pas vraiment apprécié les caractères très stéréotypés des personnages : ils en perdent leur humanité et leur singularité.

Bien sûr tout n’est pas noir, je me suis surprise à sourire en m’imaginant certaines situations. Le personnage le plus attachant est Eva. Je la plains franchement quand je vois les gens qu’elle doit supporter au quotidien. Ils sont tous plus « empotés » les uns que les autres. En ce qui concerne les autres protagonistes, ils sont à la limites du détestable et du supportable exception faite d’Alexander. Ce personnage est vraiment la touche de fraicheur et d’humanité de ce roman. J’ai vraiment aimé la fin. Je pense que c’est ce que j’ai préféré dans ma lecture et ce qui m’a le plus touché. Par contre,  j’ai l’impression que le fait de rester au lit pendant un an n’a pas vraiment fait avancer le situation d’Eva. Je ne vois pas bien la finalité en réalité. Pareil en ce qui concerne le déclic d’Eva pour quitter son lit qui reste assez flou.

Voilà mon humble avis sur le second roman des éditions Charleston. Libre à vous de vous faire votre propre opinion. Je me permets tout de même de mettre le lien vers l’avis plutôt élogieux de Claire d’Onirik : La Femme qui décida de passer une année au lit – Avis +

SORTIE LE 15 février 2013

Fanny

Publicités

7 réflexions sur “La femme qui décida de passer une année au lit de Sue Townsend

  1. Je n’avais pas vu que tu avais lu ce livre! Oui olala moi j’ai pas du tout aime. Je me suis ennuyee presque tout le long. A se demander vraiment pourquoi j’ai voulu perseverer. Eva, je ne l’ai pas plainte parce que je la trouvais un peu gonflee et egoiste, meme si tous les autres personnages sont detestables et empotes comme tu dis. Alexander, oui c’etait le seul qui sortait du lot.
    Je m’attendais a beaucoup plus de ce livre, plus de reflexion et puis non ou alors je suis completement passee a cote?

  2. Pingback: Lectrice Charleston 2013 : le bilan | Netherfield Park

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s